Le sauna libertin : mes débuts

Crédit photo : Club Le Moon a Lyon.

Mon chéri est libertin. Depuis des années. Je le savais quand on s’est mis ensembles.

Moi ? ahahahah !! NON. Pas le moins du monde. Pas du tout. C’est un monde qui m’est totalement inconnu. Alors j’ai commencé à me renseigner, aller sur les forums, poser des questions. En parler autour de moi.

Puis chéri a voulu m’amener en club. Très tôt dans notre relation. Presque de suite en fait. Trop vite, je ne me sentais pas prête, alors il a patienté. Quelques mois.

Puis, bien que pleine de doutes mais rassurée par sa présence j’ai décidé de sauter le pas : direction un sauna libertin.

Sur le trajet je suis pétrifiée, plus on avance plus j’hésite à feindre une crise d’hypoglycémie ou n’importe quoi. Chéri m’explique le déroulé basique : récupérer sandales et serviette à l’entrée + paréo pour madame. Puis direction le vestiaire on se déshabille complètement et ensuite on ira tranquillement se poser dans le jacuzzi. On tombe d’accord sur l’essentiel : personne n’aura l’autorisation de m’approcher, on ne recherche rien de ce genre.

Ouais plus facile à dire qu’à faire à mon avis. Je peux pas m’empêcher d’imaginer un endroit assez glauque où je serais un bout de viande.

On arrive sur place. Bon allez un peu de courage, on se défile pas!

Première bonne impression : le gars à l’entrée : la définition même de la sympathie !

On récupère notre attirail et les clés pour le vestiaire. Je crois que j’ai rarement mis autant de temps à me déshabiller.

Une fois nue, chéri m’entraîne vers le jacuzzi. Heureusement que je n’ai pas de problème avec ma nudité grâce au camping naturiste. C’aurait été beaucoup plus compliqué sinon je pense.

Le sauna est sombre, le jacuzzi grand. À coté se trouvent douches, hammam et sauna.

Je me colle à chéri toute recroquevillée au fond du jacuzzi cherchant à disparaitre entre le corps de ma moitié, l’eau et la pénombre. On discute, il me caresse. Je n’arrive pas à me concentrer sur lui, je focalise sur les mecs autour. Il y en a un qui s’approche. Chéri le rembarre poliment. Ça me rassure un peu. Pas assez pour que je me sente à l’aise pour autant.

On sort du jacuzzi pour prendre une douche, puis chéri s’improvise agent immobilier : visite des lieux, des coins câlins. On s’enferme dans une chambre pour un début de câlin.

Mais je ne suis vraiment pas à l’aise. Chéri le sent et propose d’aller boire quelque chose au bar.

Pas d’alcool ici: thés, jus de fruits et coca !

Malgré une ambiance calme, un chéri attentionné, et un lieu finalement pas glauque du tout, je n’arrive quand même pas à me sentir vraiment à l’aise.

Le premier et dernier câlin se fera dans le jacuzzi, sous des regards appuyés qui ne m’ont relativement pas gêné mais néanmoins empêché de me concentrer à fond sur le moment vécu.

En résumé :

Cette première approche avec le monde libertin m’a permit de me rendre compte premièrement que non, un club libertin n’est pas glauque ( faire attention à se renseigner tout de même sur l’endroit).

La confiance que je porte à mon chéri à été essentielle pour moi : je sais que je n’y serais jamais allée sans une personne de confiance absolue.

Pour autant je ne me sens toujours pas à l’aise dans cet endroit, je vais avoir besoin de plus de temps pour m’y faire.

Par contre profiter d’un spa nu-e avec son amoureux ( ou son amoureuse ) avec possibilité de plus car affinités et très agréable, on va pas se mentir !

J’essaie d’observer les comportements autour de moi quand j’y suis, et j’ai remarqué que le respect de la femme est omniprésent : c’est elle qui décide de ce qu’elle veut ou pas, elle démarre et fini les jeux.

Bien que cette expérience se soit globalement bien passée, je ne pense toujours pas avoir la mentalité libertine, bien que je m’efforce de la comprendre à base de beaucoup de conversations avec le chéri notamment.

Si vous êtes libertins, vous êtes les bienvenus en commentaire pour expliquer votre philosophie par rapport à ce mode de vie ! (:

1 commentaire sur “Le sauna libertin : mes débuts”

  1. Hello..J’ai toujours souhaiter partager le monde du Libertinage avec mon ex-femme, un jour je lui ai proposé d’y aller après des mois et des mois de test de sa part (inscription sur des forums libertins, visionnage de reportages sur les clubs etc).Cela faisait 17 ans que nous étions marié et je pensait que ce petit piment dans le couple permettrait de consolider cette amour qui au niveau intime devenait de plus en plus monotone…Le jour J fatidique arriva, nous avons d’abord été boire un verre dans un bar avec un couple que nous avions rencontrer et avec qui nous avions longuement échanger sur un site libertin et qui nous avions convenu d’un endez vous pour aller ensemble au club, car la dame aussi c’etait tentait sa première experience…Le courant est très vite passé entre nous 4 ..Mais dès le début nous les hommes avions compris qu’il serait quand même difficile de faire des coquineries ce soir là, nos dames étant venues (habillées très sexy certes) mais en mode observatrices…Dans le club nous avons également été accueillis très sympathiquement, il y avait un nombre égale d’hommes, de femmes et de couples..Malgrès nos tentatives répétées pour aller faire le tour des lieux dans les salles coquines nos miss ont préféré papoter ensemble sur un canapé et n’ont jamais franchi le cap d’aller danser ni de se mêler aux autres…Ce qui m’as marquer c’est l’immense respect des libertins qui n’ont jamais fait le forcing et nos dames ne se sont jamais senties obligées ni forcer à coquiner….Nous sommes rentrés en parlant de cette soirée et mon ex femme n’as jamais souhaiter retenter l’experience..J’en garde un bon souvenir quand même concernant le respect et la tolérance des autres libertins

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.